Des dunes de Huacachina aux canyons d’Arequipa

Montagnes russes dans l’oasis de Huacachina !

Après une journée « repos » à Huaraz, on embarque pour le bus de nuit direction Lima ! Pas de stop prévu dans la capitale (encore une fois, on aime pas ça, et en plus c’est nul !) et on est toujours des voyageurs de l’espace, donc à peine arrivés, REBELOTE avec un bus pour Ica ! Six heures plus tard, une fois dépêtrés des chauffeurs de taxi et autres bonimenteurs d’agence qui rôdent autour des terminaux, on va rejoindre les potes Laura et Tim de Takatoukiter à l’oasis de Huacachina pour faire du surf de sable et du buggy dans le désert !

On se décide pour un tour de 2h dans un gros buggy de 10 personnes : VROUM VROUM ! Au programme : montagnes russes à toute berzingue dans les dunes, luge et descente de la mort tête la première sur sa planche !

De l’adrénaline, du shooting photo de kéké sur les buggys, une roulade avant, une famille péruvienne fanatique de selfies (on va être au moins 100 fois sur leurs albums de famille ^^), du sable plein les pompes et les cheveux, et un coucher de soleil parfaitement acceptable au-dessus des dunes !

Une après-midi bien fun en somme, mais on n’y serait pas resté plus longtemps ! L’endroit a quand même pris quelques rides et beaucoup de touristes en 4 ans !

Informations pratiques

  • Dodo : l’oasis n’est pas super agréable, on n’est pas restés. Ica non plus, mais si vous avez pas la foi de tracer la route comme nous, il y a toujours du vin sucré ! 🙂
  • Sorties : balade de 2h en buggy dans les dunes négociée à 30 soles/personne, taxe inclue (en fait on a juste réussi à intégrer la taxe de 3 soles dans le tour… #negociationfail ^^)

Chill à Arequipa

Aaaah Arequipa *soupir nostalgique* On y serait bien resté plus longtemps ! Entre un hostel sympathique, les copains de Takatoukiter toujours dans nos bagages, un petit-déjeuner buffet à volonté, du chocolat et des bons petits plats (voir dans les Informations pratiques), l’infernal vortex Arequipa aurait pu opérer si on n’avait pas été si pressés !

Rassurez-vous, on s’est quand même bougé les miches pour faire le « free walking tour downtown Arequipa » avec un guide à l’humour plutôt… douteux ! Heureusement, on n’en a pas été les cibles, et tout s’est bien terminé au moment du traditionnel quiz de fin. Les Butineurs écrasent littéralement la compétition : Shank est au taquet sur la parade amoureuse du condor et Laure sur la spécialité culinaire post-cuite d’Arequipa, ce qui leur a permis de gagner haut la main deux chocolats chauds et un brownie de chez Chaqchao ! Il n’en fallait pas plus pour nous convaincre de suivre un de leurs cours de fabrication de chocolat : miam miam !

Ultime jour en ville, on revêt donc nos tabliers, nos charlottes et en cuisine ! Notre instructeur, nous enseigne d’abord tout ce qu’il y a savoir sur le cacao : la plante, ses variétés, sa culture, son histoire, ses produits. On trie les fèves torréfiées, on s’humecte la peau avec du beurre de cacao, et surtout on goûte ! De la fève brute à un échantillon de chocolats en passant par le xocolatl, la boisson aztèque cacao-piment (pas dingue), on apprend en submergeant notre palais de l’agréable amertume de la fève la plus célèbre du monde (si si on vous voit chers caféinomanes, mais on vous enquiquine !). Et enfin, dans l’atelier, on fabrique nous-mêmes douze petits chocolats (à 75 %, fini de déconner) agrémentés d’ingrédients divers et variés : poudre de coca, cacahuètes, café, piment, quinoa, raisins, bananes, noix du Brésil… Deux heures et demie de bonheur et d’apprentissage, un fort goût de chocolat et de reviens-y ! 🙂

Informations pratiques

  • Dodo : Los Andes Bed & Breakfast, 55 à 60 soles en chambre double, sdb commune et petit-déjeuner buffet inclus. Attention pour cet hôtel en particulier les tarifs Booking sont souvent plus intéressants !
  • Manger : attention ça va être plus long qu’une liste au Père Noël ! Pour déjeuner : le menu économique à 8 soles de Ratatouille pour retrouver un peu de France, ou les rocotos rellenos (poivrons farcis) à 18 soles de la Capitana pour s’immerger à fond dans la vie des arequipeños (allez-y tôt ou vous n’aurez ni place ni rocotos ! Et partagez car les portions sont gargantuesques !). Pour dîner : Indian Cuisine vous régalera les papilles avec un budget un peu plus conséquent (à partir de 25 soles le plat), et les délicieuses pizzas locales de Las Gringas feront de même (à 25 soles) ! Et enfin pour goûter (oui oui on n’a fait que bouffer !) : les bonnes crêpes et pains au chocolat de La Petite Française ou le chocolat chaud et les brownies de Chaqchao !
  • Sorties : faites votre propre chocolat chez Chaqchao ! 60 soles le cours de 2h30 pour apprendre à distinguer le « vrai chocolat » du « faux » et pour se concocter 12 bouchées chocolatées ! Très bon et très intéressant !

Randonnée dans le Canyon del Colca… sans condors !

Sur les traces du voyage de Laure d’il y a 4 ans, notre joyeux quatuor prévoit de se lancer à l’assaut du Canyon del Colca sur deux jours. Sauf qu’à 3h du matin, dans la fraîcheur mordante des Andes, le quatuor n’est pas si joyeux que ça ! Et à l’arrivée à la première étape du périple, la Cruz del Condor, pas la moindre petite aile de condor à l’horizon ! Notre ornithologue amateur est bien marri, et Laure, qui avait assisté à un véritable ballet (sic) la première fois, fort déçue !

Par la suite, on ne peut que partiellement se repayer du paysage spectaculaire du canyon, car nous marchons sous un soleil implacable, dans une poussière omniprésente et suivant une pente dont nos genoux ne veulent plus entendre parler ! Descendre 1000m en 3h, ce n’est pas la randonnée la plus agréable de la planète, et le déjeuner frugal ne fait rien pour arranger les choses ! Heureusement, l’après-midi est moins difficile et en grosses machines que nous sommes, nous arrivons assez tôt à la lodge avec jardin et piscine qu’on n’utilise pas 🙂

La plus belle histoire de notre jeune voyage se joue pourtant le lendemain, à partir de 4h30 du matin : Laure, dans sa quête pour exorciser ses vieux démons, terrasse le souvenir de la maladie pour boucler la montée en moins de deux heures, c’est-à-dire le meilleur temps d’ABSOLUMENT TOUS les randonneurs du canyon ! Quelle victoire étincelante ! La deuxième moitié des Butineurs Libres se joint au gouvernement du district de Cabanaconde pour lui adresser de sincères félicitations !

Le reste de la journée est assez calme, entre petit déjeuner, thermes et alpagas, mais on en retiendra tout de même le Shanky Sour, un cocktail à base de pisco, de citron et de fruits d’Opuntia !

Informations pratiques

  • Canyon del Colca : tour 2j-1n à 110 soles (négocié à 100), incluant 2 petits-déjeuners, 1 déjeuner, 1 dîner, guide, transport, la nuit dans une des lodges du fond du canyon

Un Commentaire

  1. Hallo Ihr Leute! Was mache ich bloss sonntags, wenn Ihr wieder zu Hause seid?
    Sonntag nachmittags, wenn es im Viertel so schoen ruhig ist, mache ich mich auf den Weg zu Euch nach Suedamerika. Und dann, wenn ich alles gelesen habe, sag’ ich mir: wie schoen, dass Ihr so eine Riesenreise machen koennt. Oma

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *