Costa Rica : on fait le bilan !

image bilan costa rica

« Pays tout pourri », « des animaux partout », « Suisse de l’Amérique centrale », « nature formidable », « économie détraquée par les pourboires des américains »… Ah ça, on en a entendu des vertes et des pas mûres sur le Costa Rica dans les premiers mois du voyage ! Surtout par les backpackers, qui ne s’y éternisent pas, et ne font souvent que traverser le pays pour fuir ses prix exorbitants…

N’étant nous-mêmes que peu disposés à débourser des cents et des mille sans arrêt, nous prévoyons donc un itinéraire court, précis, efficace. Objectifs : traverser le pays rapidement, en essayant d’en voir quand même quelques spots célèbres, et surtout faire des économies autant que faire se peut ! Exit les plans de resto, bonjour les 3 kg de pâtes et de sauces achetées à bas prix au Nicaragua ! Une fois notre garde-manger bien rempli, on se met en chemin !

En raison de menus emmerdements à la frontière, on a été obligés de passer une nuit à La Cruz, mais dans la mesure où il ne s’y passe rien, vous pouvez parfaitement vous en dispenser.
Pour le reste, l’efficacité étant notre maître mot, voici un découpage du pays en grandes zones :

la côte Pacifique : on l’a pas fait car c’est là-bas qu’on trouve les prix les plus hauts, mais l’endroit regorge de soleil, de belles plages, de surfeurs, et donc de touristes ! Et pour les amoureux de nature, vous avez deux énormes morceaux à attaquer et dont vous ne serez a priori pas déçus : les parcs nationaux Manuel Antonio et Corcovado !

le nord et l’intérieur humide du pays : on ne peut vous parler que du Rio Celeste (une randonnée sympathique et facile et un fleuve superbe au milieu de la forêt de montagne) et de Monteverde (la forêt de nuages à explorer à pied ou à toute vitesse grâce à la tyrolienne géante !), mais il y a tellement plus à voir ! Les volcans Arenal ou Poas, La Fortuna…

la chillante côte caraïbe : on a coché le charmant village de Tortuguero (tout au nord, magnifique et plein d’animaux quand il ne pleut pas) et les jolies plages de Cahuita dans le sud (un petit village super reposant qu’on a bien pris le temps d’expertiser, et un très beau parc peu cher !). Mais allez aussi pointer votre nez sur les plages de Cocles, au village indigène de Bribri, à Manzanillo ou aux nombreux bars et attrapes-touristes à Puerto Viejo !

Finalement, on partait pas forcément avec un super a priori mais on a adoré ! Il faut aussi dire qu’on a été gâtés niveau météo ! Du coup, le Costa Rica on conseille à fond, surtout si vous aimez la nature et les bêtes, et que vous êtes riches :p (prévoir quasi plus que pour un voyage en Europe ou aux États-unis !). Par exemple si vous pouvez vous le permettre, la location d’un 4×4 pour ne pas être dépendant des bus c’est génial, mais il faut compter 250-300$ la semaine ! Bref, économisez, allez-y, ouvrez grand vos mirettes et régalez vous !


Budget

image budget costa rica

Au total, pour quinze jours dans ce pays onéreux et onirique, on s’en sort avec une dépense totale de 772,85€, soit 25,76€ par jour et par personne. Beaux gosses, direz-vous, mais la vérité est un peu plus compliquée que ça !

En vérité, on a connu un séjour un peu particulier, avec son lot d’imprévus qu’on retrouve disséminés dans le budget ! Une nuit à La Cruz, un aller-retour supplémentaire à la frontière, sept jours à Cahuita au lieu de deux… À côté de ça, des restos réduits au strict minimum (3 en deux semaines !), mais quelques petits plaisirs à Cahuita pour consoler notre grande blessée ! 🙂
Difficile de s’y retrouver en somme, mais quelques règles subsistent : compter dans les 25$ pour une chambre double (la moins chère), 4-5$ pour un plat du jour en soda, 10 à 20$ d’entrée dans les parcs nationaux (sauf Cahuita !) et une blinde pour les activités !


Nos adresses, bons plans et conseils pratiques

*Bijagua et le Rio Celeste*

Pour dormir : Rio Celeste Backpackers, à l’entrée du village. 15$ en dortoir, 35$ la chambre double mais une belle maison et des propriétaires A-DO-RABLES !
Pour manger : on n’en sait rien. Mais il y a un supermarché et une super grande cuisine toute équipée à l’auberge !
Pour bouger : sa propre voiture pour monter au parc, sinon en stop, ou à pied pour les plus motivés (10 km, 2h30 de marche quand même !)

*Santa Elena et Monteverde*

Pour dormir : Hammock House, 25$ en chambre double avec petit dej inclus ! D’aucuns nous ont aussi conseillé le …
Pour manger : Sabor Tico, le meilleur soda de la ville, un peu plus haut, en face du terrain de foot !
Activités : Extremo Canopy Tours pour la tyrolienne, ils ont des longs câbles, deux Superman et un Tarzan swing qui déchire tout !

*Tortuguero*

Pour dormir : Hospedaje Meryscar, le meilleur plan du village à 20$ en chambre double (10 en dortoir), avec une grande cuisine et une proprio super sympa !
Pour manger : le soda Doña Maria pour un plat typique au lait de coco, ou sinon le supermarché Las Tortugas !
Activités : à votre arrivée, débrouillez-vous pour choper Castor Hunter Thomas, 26 ans d’expérience en tant que guide, un canot électrique plus silencieux qu’un pet de mouche et des yeux qui transpercent les arbres !

*Cahuita*

Pour dormir : Cabinas Cahuita of course. Marion et Christophe vous attendent avec plusieurs types de chambres, la moins chère étant à 20$ !
Pour manger : plein de bonnes options en ville, dont le soda Bendicion (excellent casado (plat du jour)), et la jouissive boulangerie française Cafe y Delicias !
Activités : on a fait le parc seuls, mais les guides abondent pour vous montrer des paresseux ou vous emmener snorkeler (c’est interdit sans guide !)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *